recit nelson mandela

Download Recit nelson mandela

Post on 11-Apr-2017

168 views

Category:

Leadership & Management

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 5

    Nelson Mandela

    Un rcit deSophie Bolo

    illustr parErwan Fags

    Un combat victorieux contre le racisme en Afrique du Sud

    En 1948, le rgime de lapartheid est instaur en Afrique du Sud. Des lois racistes organisent dsormais la sparation entre Blancs et non-Blancs . Pendant plus de quarante ans, un homme va lutter pour tablir lgalit des droits. Il sappelle Nelson Mandela.

    Ce numro a t ralis avec le soutien du CIDEM et du SCrEn (CnDP).

  • 7

    PersonnagesChronologie

    1/ Cest qui, Mandela ?

    Je suis sud-africain, jai 13 ans, je suis noir. Je vis en Afrique du Sud, Soweto*, prs de la ville de Johannesburg, avec mes parents et ma grande sur, Lidwine. Je mappelle Nelson, en hommage Nelson Mandela.Nelson Mandela, cest un hros pour moi, pour ma famille, pour mon pays. presque 90 ans, il est encore bien vivant et il a dj une statue dans mon quartier ! Pourtant, quand jai parl de lorigine de mon prnom Gabriel, un Franais de mon ge avec lequel je corres-ponds sur Internet, il ma pos une incroyable question : Cest qui, Mandela ? Je nen reviens pas que quelquun sur Terre nait jamais entendu parler de Mandela !Jai aussitt commenc rdiger ma rponse : Cest lhomme qui , Cest grce lui que Pas facile ! Tous les mots mont paru trop faibles. Alors, jen ai parl autour de moi. ma famille, mes amis, mes profs. Chacun a soulign tel moment de sa vie, de son histoire. En fait, jai beaucoup appris, sur Mandela, mais aussi sur ma famille

    18 juillet 1918 : Nelson Rolihlahla Mandela nat Mvezo, dans la rgion du Transkei, en Afrique du Sud.

    1948 : mise en place de lapartheid.

    1952 : Nelson Mandela ouvre son cabinet davocats Johannesburg et devient lun des quatre dirigeants du parti de lutte contre lapartheid, lANC.

    1962 : il est arrt pour activits illgales.

    12 juin 1964 : Mandela et sept de ses compagnons sont condamns la prison vie.

    11 fvrier 1990 : Nelson Mandela est libr.

    1991 : lapartheid est aboli.

    1993 : Mandela reoit le prix Nobel de la paix.

    1994 : il est lu chef de ltat.

    1999 : Au terme de son mandat, Mandela quitte la politique ; Thabo Mbeki lui succde en tant que prsident.

    * Soweto est un township. Voir lexique, p. 32, et fiche.

    Nelson Mandela

    Gabriel et Nelson

  • 8 9

    Jai commenc par interroger Tsepho, mon grand-pre. En premier lieu, me dit-il, il faut prciser ton ami que Nelson Mandela est fils dun chef xhosa*, membre dune famille royale. Mais Gabriel ne doit pas simaginer que le petit Mandela roulait en carrosse ! 5 ans, il passait son temps dans le veld** garder les moutons. Cest peut-tre de ces origines quil tient ce caractre si fort. En tout cas, son prnom xhosa, Rolihlahla, signifie celui qui cre des problmes ! Alors il tait dj un rebelle ? Oh non, pas cette poque. Il voyait mme plutt dun bon il les Afrikaners**, ces colons blancs dorigine nerlandaise, et les Anglais qui dirigeaient le pays dune main de fer ! Mais lanne de ses 16 ans, alors quil tait initi***, il entend un discours qui va changer son regard : Nous sommes esclaves dans notre propre pays. Nous sommes locataires de notre propre terre Ces jeunes hommes iront dans les villes o ils vivront dans des taudis Ils cracheront leurs poumons * Les Xhosas sont lun des peuples de lAfrique du Sud, voir fiche. ** Voir lexique, p. 32. *** La crmonie dinitiation marque lentre des jeunes garons dans lge adulte.

    2/ Fils de chef

  • 10 11

    au fond des entrailles des mines de lhomme blanc, en ruinant leur sant, sans jamais voir le soleil, pour que lhomme blanc puisse mener une vie de richesse Les cadeaux que nous leur faisons aujourdhui nont aucune valeur, car nous ne pouvons leur offrir le plus grand de tous les cadeaux : la libert et lindpendance. Ce sont ces paroles qui vont le mener la rvolte ? Sur le coup, non, au contraire ! Il a mme trouv que ce monsieur gchait un peu la fte. Mais il se souviendra plus tard de ces mots quand, petit petit, linjustice et le racisme lui sauteront aux yeux. Voici ce quil raconte ce sujet : Mandela se promenait avec son ami Paul

    quand le juge local, un Blanc bien sr, demanda Paul daller lui acheter des timbres. Il tait trs habituel quun Blanc demande un Noir de faire une corve sa place ! Paul refusa. Le juge, offens et en colre, lui lana : Sais-tu qui je suis ? Je nai pas besoin de savoir qui vous tes, je sais ce que vous tes, rpondit Paul. Vous tes un paresseux ! Quel courage, ce Paul ! Oui ! Mandela tait stupfait. Lui-mme serait all acheter les timbres, par habitude. Cest l quil a ralis quon navait pas accepter d humiliations quotidiennes au seul motif quon tait noir de peau

  • 12 13

    Ma grand-mre Sibongile vient de nous rejoindre. Elle me tend des pis de mas grener, signe quelle va prparer mon plat prfr, le mielie meal, un dlicieux ragot de mas et continue lhistoire : Le jeune Mandela va vite se rendre compte que peu de gens ont eu, comme lui, la chance de faire des tudes. Cest parce quil tait fils de chef quil a reu de linstruction. Orphelin lge de 10 ans, il a t adopt par le rgent de la famille royale dont il tait issu. Et cet homme souhaitait faire de lui un conseiller royal ! Il la donc pouss prolonger ses tudes. Mais rien na t facile : 21 ans, Mandela dcide de devenir avocat et part tenter sa chance Johannesburg. Il tudie par correspondance, en gagnant sa vie comme veilleur de nuit dans une mine, avant de travailler dans un cabinet davocats. Quand est-il all en prison, alors ? Attends un peu ! Cet homme, dont le nom restera jamais associ au combat pour la libert, aimait la vie ! Ctait un homme lgant et beau, avec une carrure

    3/ Adieu, Sophiatown !

  • 14 15

    dathlte, passionn de boxe, amateur de kwela, notre jazz sud-africain Et il venait souvent en couter et danser dans le quartier de Sophiatown, o nous vivions, ton grand-pre et moi. Cest vrai quil tait presque aussi beau que ton grand-pre ! ajoute-t-elle en lui lanant un clin dil complice. Sophiatown Chaque fois quon prononce ce mot devant mon grand-pre, des nuages tristes passent devant ses yeux. Ma grand-mre reprend : Figure-toi que des Blancs et des Noirs vivaient dans ce quartier. Ctait lun des seuls endroits o les Noirs

    avaient eu le droit dacheter des terrains et de se faire construire des maisons. En 1954, une loi a dcid que, selon la race laquelle on appartenait , on devait vivre dans telle ou telle zone. Sophiatown a t rserve aux Blancs Alors, le 9 fvrier 1955, 4 000 soldats et policiers nous ont emmens de force dans des camions. Direction Soweto, un quartier de misre rserv aux Noirs. Sophiatown a t ras et rebaptis Triomf Ma mre en est morte de chagrin. Javais 20 ans et ma jeunesse sest dfinitivement envole ! soupire tristement mon grand-pre.

  • 16 17

    Je suis confus davoir plong mon grand-pre dans de si tristes souvenirs. Ma grand-mre lui prend la main doucement et me dit : lpoque o Mandela est n, la situation des Noirs tait dj difficile. Au dbut du 20e sicle, les Blancs, Afrikaners et Anglais*, se sont fait la guerre. En faisant la paix, ils se sont mis daccord sur un point : dominer les Noirs et garder les terres, les mines dor et de diamant qui font la richesse de notre pays. En 1948, les Afrikaners ont gagn les lections et tout est all de mal en pis. Ils ont vot des lois qui organisaient la vie selon une discrimination raciste o taient classs les individus : Blanc, Indien, Mtis, Noir. Et il ne fallait surtout pas se mlanger entre races . coles, hpitaux, plages, jardins, bureaux de poste, il y avait des pancartes partout pour nous interdire, nous les Noirs, de nous asseoir ici, de passer par l Cest ce quils appelaient, en afrikaans, la langue des Afrikaners, lapartheid, la sparation des races . Alors, tu ne rencontrais presque jamais de Blancs ?

    4/ Lapartheid

    * De 1899 1902, les Anglais et les Boers dorigine nerlandaise, ensuite appels Afrikaners, se sont mens une guerre sans merci. Les Afrikaners ont perdu la guerre, et lAfrique du Sud est reste une colonie britannique jusquen 1961. Voir p. 36-37.

  • 18 19

    Bien sr que si ! Jai t bonne tout faire pendant dix ans dans une famille afrikaner. Grosses journes, salaire minuscule, interdiction de boire ou de manger avec leurs verres et leurs assiettes ! Mais le plus dur, ctait les trajets. Quatre heures par jour Mais pourquoi tu nhabitais pas plus prs ? Pas le droit, mon petit Nelson ! Noire, je devais vivre dans une zone pour Noirs. Jtais enceinte dun petit garon qui aurait pu tre ton oncle. Mais avec le travail pnible, toutes ces heures debout dans les trains bonds Le bb est n trop tt, je nai pas eu de place dans le seul hpital de SowetoMa grand-mre baisse les yeux et se remet grener tristement ses pis de mas. Cest au tour de mon grand-pre de lui prendre les paules pour la consoler. Noublie jamais, Nelson, ajoute-t-il, quil ny a quune seule et unique race sur cette Terre : la race humaine.

    Quelques jours plus tard, je repense cette discussion en marchant dans Johannesburg avec mon pre. Chaque fois que je passe devant ce bureau de poste, Nelson, je regarde autour de moi et je me rpte avec bonheur quaucun policier ne viendra me demander mon laissez-passer*. Je suis tellement heureux que tu ne connaisses jamais cela ! Et quel est le rapport avec la Poste ? Cest ici, prcisment, que jai t contrl pour la premire fois et conduit en prison parce que je navais pas mon laissez-passer sur moi ! Tous les Noirs et les Mtis de plus de 16 ans devaient, pour justifier leur prsence dans une zone blanche , porter sur eux ce document. Il comportait 96 pages, o figuraient le nom de la personne, son groupe racial , son adresse, ses horaires et lieux de travail avec la signature du patron, et lautorisation de circuler dans telle ou telle